Publication

Effet positif des réserves naturelles pour les oiseaux

Par |2019-10-22T00:13:17+01:00 21 octobre 2019|Mots-clés : , , , |

Les Réserves naturelles de France ont publié une nouvelle étude, qui confirme l’effet positif des aires protégées pour les populations d’oiseaux. Passer domesticus (©Julien Preud'homme)   Cette étude a été réalisée en 2019, grâce au programme STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs), fondé et porté par le Muséum national d’Histoire naturelle au sein du programme Vigie-Nature. Les conclusions de cette étude nous encouragent à continuer à protéger des espaces pour la faune et la flore.   Alors que les populations d’oiseaux communs ont diminué de 6,6 % en moyenne en France métropolitaine entre 2004 et 2018, elles ont sur la même période augmenté de 12,5 % dans les Réserves naturelles ; L’effet positif des Réserves naturelles est particulièrement élevé

Notre nature va dans le mur…

Par |2019-10-21T18:26:34+01:00 21 octobre 2019|Mots-clés : , , , , , |

Notre nature va dans le mur.. C'est le Bureau du Plan qui le dit !  En juin 2019, le Bureau fédéral du Plan a produit un rapport (CP et rapport intégral à retrouver sur plan.be) qui évalue la mise en oeuvre de la politique de développement durable en Belgique. Le Bureau du Plan est cet organisme scientifique qui publie régulièrement des prévisions en matière économique, socio-économique ou environnementale. Pour le développement durable, on balaie large. 51 indicateurs évalués et un constat : l’atteinte des objectifs de développement durable, auxquels la Belgique s’est elle-même engagée pour 2030 dans le cadre de l’ONU, n’est garantie que pour 8 % des indicateurs. Pour les autres, des efforts substantiels restent à réaliser. En matière

Cueillir le savoir pour éviter qu’il ne se fane

Par |2019-10-21T23:59:02+01:00 21 octobre 2019|Mots-clés : , , , |

La cueillette buissonière permet de valoriser bien plus que l'ail des ours (© Michel Fautsch) Les activités autour de la cueillette et de la cuisine sauvage se multiplient aujourd’hui. Ce renouveau permet de reconnecter le glaneur aux multiples richesses disponibles dans un environnement naturel préservé. En effet, la cueillette impose l’observation, berceau fertile de la compréhension et du respect. Le mouvement que l’on connaît aujourd’hui peut se nourrir des savoirs anciens, innombrables et souvent insoupçonnés dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle le Centre ethnobotanique de Virelles vient de rééditer cet impressionnant recueil de témoignages, recettes et autres usages collectés au gré des campagnes de Thiérache. Voilà une bonne base pour redécouvrir et entretenir les pratiques ancestrales.

Naturalistes de la Haute Lesse : gestions et publications

Par |2019-10-21T23:33:26+01:00 21 octobre 2019|Mots-clés : , , , |

  Les Naturalistes de la Haute Lesse viennent de mettre en ligne le dernier numéro de la revue Les Barbouillons. Cette revue présente à ses membres le calendrier des activités à venir, le compte-rendu détaillé des activités ayant eu lieu, des informations relatives à la nature et en particulier ce qui touche la Haute-Lesse... A découvrir sur  http://naturalistesdelahautelesse.be Et notamment parmi les activités à ne pas manquer, une gestion bénévole et participative sur un site géré en partenariat avec Ardenne & Gaume : le Gros Tienne de Lavaux-Sainte-Anne, le dimanche 1er décembre. Rendez-vous à 9h30 sur le site, le long de la route entre Ave-et-Auffe et Lavaux-Sainte-Anne. Notez déjà dans vos agendas, la gestion du Tienne du Borquet à Ave-et-Auffe,

La maison de la bryologie Philippe De Zuttere

Par |2019-10-16T13:01:35+01:00 16 octobre 2019|Mots-clés : , , , |

Envie de découvrir les mousses (bryophytes) en cette période automnale ? Les Cercles des Naturalistes de Belgique inaugurent la Maison de la Bryologie, siège de la fondation créée suite au décès de Philippe De Zuttere, bryologue belge bien connu par ses multiples travaux et publications. Ce centre est aménagé et accessible aux naturalistes passionnés en bryologie, mycologie, lichénologie, ... Il comprend une riche bibliothèque, l'important herbier bryologique de M. De Zuttere, et une salle de travaux pratiques possédant divers matériels optiques. Contact : nowellia@skynet.be        

Sentiers & biodiversité : Carnets des Espaces Naturels n°3

Par |2019-10-07T10:25:47+01:00 7 octobre 2019|Mots-clés : , , , , , |

"Sentiers & biodiversité" : Carnets des Espaces Naturels n°3 Après avoir fait le bilan des espaces naturels protégés et le point sur les sciences participatives en Wallonie, cette 3ème édition des Carnets des Espaces Naturels, explore la thématique des sentiers, et notamment de leur intérêt pour la biodiversité. Chaque édition des Carnets développe une thématique particulière avec une présentation originale : un « tableau de bord » avec des graphiques et des chiffres instructifs, des données inédites collectées en Wallonie, des interviews comparées des différents acteurs, des articles de fond avec un décryptage et une analyse approfondie, notamment liés à la législation et une présentation de différents initiatives en la matière. Chemins et sentiers, au-delà de leur intérêt pour une

Les Carnets des Espaces Naturels d’A&G : le n°2 arrive !

Par |2019-03-27T14:49:03+01:00 25 mars 2019|Mots-clés : , , , , , , , , |

Les Carnets des Espaces Naturels n°2, consacré aux sciences participatives en Wallonie, sortira bientôt de presse. Que fait-on de vos données naturalistes ? Découvrez-le en lisant notre dossier thématique de 18 pages dans les Carnets des Espaces Naturels, accompagné d'une foule d'autres articles sur l'atlas de la Flore de Wallonie en préparation, nos réserves naturelles, les associations wallonnes actives dans la conservation de la nature,... Pour recevoir les Carnets des Espaces Naturels n°2, nos autres publications (Parcs & Réserves), et de nombreux avantages (entrée gratuite au Parc de Furfooz, participation à nos activitiés...), il suffit de se faire membre (par virement ou en ligne) ici. * * * Depuis des dizaines d’années, des naturalistes avertis, passionnés, récoltent des données biologiques.

Les orchidées, un nouveau “carnet du naturaliste” CNB

Par |2019-03-27T14:49:53+01:00 25 mars 2019|Mots-clés : , , |

Les Cercles des Naturalistes de Belgique annoncent la parution d'une nouvelle publication consacrée aux orchidées dans la série « les carnets du naturaliste ». Le fascicule permettra aux amoureux de la nature d’identifier rapidement et facilement la plupart des espèces de notre pays. Si vous souhaitez en savoir plus ou commander ce nouveau carnet, rendez-vous sur notre site internet en cliquant ici ! Les Carnets du Naturaliste - Les orchidées - par Sébastien Renson Format A5 - 56 pages en couleur - 42 espèces décrites et illustrées Tarif : 10 € pour les membres des CNB avec envoi en Belgique inclus, 11 € pour les membres avec envoi en France métropolitaine (1€ supplémentaire pour les non-membres)

Les insectes auront disparu d’ici 100 ans…

Par |2019-03-25T16:03:09+01:00 25 mars 2019|Mots-clés : , , , , |

Les insectes auront disparu d’ici 100 ans... Et pourtant ils sont indispensables Les insectes du monde entier sont en voie d’extinction, menaçant d’un « effondrement catastrophique des écosystèmes naturels ». Francisco Sánchez-Bayo de l’université de Sydney en Australie et ses collègues constatent que plus de 40 % des espèces d’insectes dans le monde sont en déclin, et un tiers sont menacées. Ce qui correspond à un taux de mortalité 8 x plus rapide que celui des mammifères, oiseaux et reptiles. Depuis 30 ans, la masse totale des insectes a diminué de 2,5 % chaque année. A ce rythme, ils pourraient disparaître d’ici à un siècle. « C’est très rapide. Dans dix ans, il y aura un quart d’insectes de moins, dans cinquante ans, plus que

Protection de la biodiversité : un manque de décisions politiques !

Par |2019-02-17T12:54:59+01:00 17 février 2019|Mots-clés : , , |

Un article scientifique conclut que l'inefficacité de la politique de préservation de la biodiversité n'est pas due à un manque de connaissances, mais bien à un manque de décisions politiques ! En quinze ans, presque 13 000 articles de recherche ont été publiés dans les principales revues dédiées aux sciences de la conservation. Pourtant, la biodiversité reste menacée partout dans le monde. Deux chercheurs du CNRS se sont penchés sur ce paradoxe inquiétant en décortiquant cette riche littérature. Selon eux, l’un des obstacles majeurs serait la recherche constante d’arbitrages plus favorables aux activités humaines qu’à la protection de la nature. Mais que fait la recherche ? Alors que la sixième extinction de masse perdure et s’accélère, les sciences de la