Notre nature va dans le mur.. C’est le Bureau du Plan qui le dit ! 

En juin 2019, le Bureau fédéral du Plan a produit un rapport (CP et rapport intégral à retrouver sur plan.be) qui évalue la mise en oeuvre de la politique de développement durable en Belgique. Le Bureau du Plan est cet organisme scientifique qui publie régulièrement des prévisions en matière économique, socio-économique ou environnementale.

Pour le développement durable, on balaie large. 51 indicateurs évalués et un constat : l’atteinte des objectifs de développement durable, auxquels la Belgique s’est elle-même engagée pour 2030 dans le cadre de l’ONU, n’est garantie que pour 8 % des indicateurs. Pour les autres, des efforts substantiels restent à réaliser.

En matière de nature, la délimitation effective des sites Natura 2000 est un élément positif mais qui ne suffit pas à obtenir un bulletin satisfaisant. L’évolution des populations d’oiseaux des champs est par exemple un des indicateurs qui plombent le plus l’évaluation globale.

Le rapport recommande un ensemble d’actions pour redresser le cap parmi lesquelles l’analyse des projets de politique au regard des SDGs ou encore l’intégration de ces objectifs dans les débats parlementaires. Gageons que les prochains gouvernements, à tous les échelons, s’inspirent de ces conseils, dont la nature a bien besoin, autant dans les intentions que dans leurs concrétisations.

 

Texte par Michel Fautsch