Grâce à l’absence de désherbage et à la diminution du piétinement, la flore des trottoirs et des parcs urbains a pu s’épanouir pleinement. Espérons que la découverte de ces sauvages citadines aura permis de sensibiliser citoyens et pouvoirs publics à une gestion plus respectueuse de la biodiversité!

https://reporterre.net/Le-printemps-inoui-des-plantes-sauvages-citadines?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_hebdo