Vague des Gomhets2018-11-07T16:02:23+00:00

Description du projet

Vague des Gomhets

Le Vague des Gomhets est situé en Ardenne Méridionale, sur le territoire de l’ancienne commune de Rossignol, dans l’entité de Tintigny. Il est occupé par un ensemble de prairies, aujourd’hui à l’abandon, de marécages et de forêts, d’un très grand intérêt biologique. Cette immense clairière est située au confluent de plusieurs ruisselets formant le ruisseau du Moulin, un affluent de la Vierre (bassin de la Semois).

Son climat est rude (micro climat froid) et Émile JANSSENS, helléniste et entomologiste d’une extraordinaire érudition, y a découvert jadis des insectes à distribution nordique, le coléoptère hydrophylide (Hydraena britteni) et la diptère asilide (Neoitamus socius). La végétation est formée de groupements de sources, de bas-marais et de prairies humides à hautes herbes. Les rebords plus secs du vallon sont occupés par des pelouses à nard (Nardus stricta). Des saules indiquent un début de recolonisation forestière de la fange. Cet envahissement est néanmoins contrarié par le gibier qui broute les pousses des arbustes. La flore est très intéressante et comporte plusieurs espèces protégées dont le trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata), l’orchis tacheté (Dactylorhiza maculata) et diverses espèces de sphaignes. Quelques plantations d’épicéas et de pins, un fragment de boulaie pubescente boisent localement le site. Les alluvions des ruisseaux, contenant des paillettes d’or (en très faible quantité), ont été délavées depuis des temps très anciens. Des tertres d’orpaillage – plus de 150 ! – encombrent les abords des ruisseaux.

La faune entomologique y est très intéressante et originale. On peut par exemple y trouver des papillons particulièrement rares tels que le nacré de la bistorte (Boloria eunomia), le moiré franconien (Erebia medusa) et le cuivré de la bistorte (Lycaena helle). De nombreux oiseaux protégés peuvent également y être observés tels que le pipit farlouse (Anthus pratensis), le busard des roseaux (Circus aeruginosus) et le coucou gris (Cuculus canorus). De par ses nombreuses richesses, la réserve constitue le noyau de la zone de protection spéciale « Ardenne méridionale et Haute Sûre ».

La réserve fut créée en 1963 par la signature d’une convention de gestion entre Ardenne & Gaume et la commune de Les Bulles, alors propriétaire des parcelles. L’association put acheter en 1964 les terrains qui constituent la réserve actuelle.

La gestion vise principalement la conservation des landes à nard raide (Nardus stricta), la protection de la faune et la flore des prairies humides ainsi que la protection des papillons menacés. Pour ce faire, plusieurs journées de débroussaillage avec mise en tas des rémanents sont effectuées chaque année. Afin limiter les perturbations à cet écosystème riche en espèces protégées, l’accès à la réserve est interdit sans autorisation. Elle est cependant traversées par plusieurs chemins publics depuis lesquels le promeneur peut en admirer bon nombre de richesses.

Bibliographie : SGIB n°24 – bibliographie

Caractéristiques

STATUT

Réserve naturelle agréée (arrêté du 13 octobre 2005) SITE LCN 6738

SGIB ASSOCIÉ

SGIB n°24

ANNÉE DE CRÉATION

1963

SUPERFICIE

29ha 38a 80ca

CONSERVATEUR

Jean-Luc Renneson – contacter le conservateur 0494 50 08 72

Cartographie

Pin It on Pinterest