Roches Noires2018-11-05T11:10:14+00:00

Description du projet

Roches Noires

Situées à Comblain-au-Pont, les Roches Noires portent bien leur nom, car le calcaire dolomitique qui les constitue est de teinte très sombre et d’aspect ruiniforme typique. Elles dominent un ancien méandre de l’Ourthe maintenant occupé par des prairies et sont orientées plein sud. L’érosion les a découpées en pointements rocheux impressionnants, ensoleillés et chauds.

La « Grande Roche » et la « Roche du Lion » abritent donc une flore des plus intéressantes, caractéristiques des rochers calcaires. Le vallon au centre de ces deux roches est occupé par une pelouse calcicole mésophile non moins intéressante tandis la chênaie-charmaie-frênaie calcicole colonise le versant de part et d’autre de ces dernières.

Les anfractuosités de la falaise portent la lunetière (Biscutella laevigata subsp. varia) qui doit son nom à la forme en « lorgnon » de ses fruits. Des buissons de cotonéaster sauvage (Cotoneaster integerrimus) bordent le sommet des affleurements. Les bois abritent quelques orchidées discrètes: l’ophrys mouche (Ophrys insectifera), la céphalanthère à grandes fleurs (Cephalanthera damasonium) et la néottie nid d’oiseau (Neottia nidus-avis), tandis que l’orchis mâle (Orchis mascula) et la platanthère à deux feuilles (Platanthera bifolia) égayent la pelouse mésophile au printemps.

Les multiples floraisons attirent de nombreux insectes, souvent vivement colorés. La faune entomologique y est riche et variée; on y trouve notamment  le criquet noir ébène (Omocestus rufipes), une espèce quasi menacée.

A la belle saison, les bois retentissent du chant éclatant des oiseaux: faucon crécerelle (Falco tinnunculus), pic vert (Picus viridis), pic noir (Dryocopus martius), rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus), roitelet huppé (Regulus regulus), bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula),…

Les habitats rocheux sont fréquentés par le lézard des murailles (Podarcis muralis).

Cette réserve naturelle a été acquise grâce à une souscription publique et est la première réserve naturelle en propriété propre créée par l’association en 1943.

L’embroussaillement des pelouses est contenu par un pâturage extensif par le mouton roux ardennais et le fauchage mécanique. Le projet « Life Hélianthème » a permis de réaliser quelques opérations de restauration.

La réserve est accessible au public lors des promenades organisées uniquement. Voir notre agenda.

Caractéristiques

STATUT

Réserve naturelle agréée (arrêté du 31 mai 1990) LCN-RNA ; Site classé (Arrêté royal du 18.06.1946 et du 26.07.1977)

SGIB ASSOCIÉ

SGIB n°35

ANNÉE DE CRÉATION

1943

SUPERFICIE

3ha 83a 40ca

CONSERVATEUR

Françoise Hermanns – contacter le conservateur

Photos

Cartographie

Pin It on Pinterest