Description du projet

Haut des Loges

L’ancienne carrière du Haut des Loges est incluse dans le vaste massif forestier qui couvre une grande partie de la cuesta Sinémurienne, en Lorraine belge. Elle jouxte le terrain militaire de Lagland-Stockem qui contient les plus importantes landes sur sables subsistant en Wallonie. Creusée dans des sables et grès du Jurassique, elle présente l’intérêt d’avoir mis au jour des assises de sables décalcifiés et d’autres calcarifères.

Cette hétérogénéité géologique détermine l’apparition et l’évolution de groupements végétaux contrastés : lande à callune (Calluna vulgaris) et genêt velu (Genista pilosa) sur les sables acides, pelouses pionnières évoluant vers divers faciès de prés secs à mésophiles ailleurs.

La flore héberge quelques plantes remarquables, comme la laîche des landes (Carex ericetorum), réputée éteinte en Belgique et redécouverte dans la carrière, l’épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine), le calament des champs (Acinos arvensis), l’anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria), la gesse des bois (Lathyrus sylvestris) et l’ornithope délicat (Ornithopus perpusillus).

La faune est surtout remarquable par l’abondance du lézard des souches (Lacerta agilis), espèce protégée sur liste rouge ainsi que de l’orvet fragile (Anguis fragilis). On peut également observer des oiseaux d’intérêt tels que l’alouette lulu (Lullula arborea) et le pic cendré (Picus canus). Aussi, la réserve comprend une série d’insectes spécialisés, notamment des espèces sabulicoles ainsi que divers Orthoptères et Lépidoptères tels que le criquet à ailes bleues (Oedipoda caerulescens), le phanéroptère commun (Phaneroptera falcata), la decticelle bicolore (Bicolorana bicolor), le gomphocère roux (Gomphocerippus rufus), le criquet verdelet (Omocestus viridulus), le gomphocère tacheté (Myrmeleotettix maculatus), la virgule (Hesperia comma), le cuivré des marais (Lycaena dispar), le grand nacré (Argynnis aglaja),…

Au 18ème siècle, la réserve était occupée par une lande à bruyère. Ensuite il y eut des parcelles boisées en exploitation et de l’extraction de grès et sable. L’ancienne carrière a été acquise par Ardenne & Gaume en 1995.

La gestion appliquée permet de rencontrer les exigences d’un nombre appréciable d’espèces. Après une phase de restauration rendue indispensable par le boisement rapide du site, la gestion tend à maintenir et favoriser des communautés pionnières se développant sur les sables et grès plus ou moins xériques. Elle vise donc le maintien d’un fort ensoleillement, de végétations hétérogènes et ouvertes, de zones sableuses et de microreliefs, ainsi que le contrôle de plantes potentiellement envahissantes et la limitation du piétinement en raison de la fragilité d’une partie des espèces présentes. L’accès au public est d’ailleurs interdit sans autorisation.

Bibliographie : SGIB n°781 – bibliographie

Caractéristiques

STATUT

Réserve naturelle agréée – SITE LCN 382

SGIB ASSOCIÉ

SGIB n°781

ANNÉE DE CRÉATION

1995

SUPERFICIE

01ha 81a 04ca

CONSERVATEUR

Jean-Paul Jacob – contacter le conservateur 063/21.78.55

Cartographie