Archives mensuelles : novembre 2018

Appel à dons : Fonds de Lefffe

Par |2018-11-28T12:40:04+02:00 28 novembre 2018|Mots-clés : , |

Aidez-nous à investir pour une nouvelle réserve naturelle dans un site prestigieux ! Les Fonds de Leffe sont une vallée extraordinaire très riche en biotopes naturels très diversifiés et très contrastés vu la topographie.  Pelouses calcaires et genévrières sur les versants rocheux exposés au sud, érablières des ravins dans les versants les moins exposés, hêtraies calcicoles, chênaies thermophiles, suintements calcaires (tufs), ... Ces biotopes rares et d'un grand intérêt biologique et culturels abritent de nombreuses espèces rares, menacées ou protégées. Plusieurs réserves naturelles ont été érigées sur différentes parties de la vallée et A&G veut apporter sa contribution à l'élaboration d'un véritable réseau de sites protégés. A&G a eu l'opportunité d'acheter en urgence 4 hectares de pelouses calcaires dégradées et envahies par la végétation en amont

Peste porcine africaine : l’avis de l’AFSCA

Par |2018-11-27T23:38:25+02:00 27 novembre 2018|

Notre communiqué de presse avec IEW L’arrivée de la peste porcine africaine n’a pas, à ce jours, modifié les pratiques de chasse en Wallonie. En dehors du périmètre de 63.000 ha, aucune mesure préventive significative n’a été prise au regard du risque induit par les fortes densités de sangliers. Et ce, contrairement aux attentes exprimées tant par les associations environnementales que par la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA). L’avis du Comité scientifique de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) tranche très clairement la question d’un point de vue scientifique et recommande notamment l’abandon du nourrissage du sanglier en Belgique, des tirs ciblés sur les femelles et l’adoption de méthodes de destruction en complément du tir. Au

Marche pour le climat : A&G y sera

Par |2018-11-27T23:08:33+02:00 27 novembre 2018|Mots-clés : , , |

Le 2 décembre marque le jour du lancement de la COP24 durant laquelle nos dirigeants se réuniront pour planifier une transition écologique. Cependant, le dernier rapport du GIEC montre clairement que les décisions prises lors de l'accord de Paris ne suffisent absolument pas à enrayer le changement climatique. Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin d'un réel changement afin de maintenir le climat en dessous de 1,5 degrés. Le réchauffement climatique est bien là, faisant sentir ses conséquences à l’ensemble de l’Humanité et des écosystèmes. C'est pourquoi ce dimanche 2 décembre, plus de 10 000 personnes iront marcher dans les rues de Bruxelles avec comme but de forcer nos dirigeants à prendre enfin des décisions efficaces. Ce sera la plus

Pin It on Pinterest